60 ans, une expérience pour le futur

Auteur: Entretien avec Délia Steinberg Guzman, directrice internationale (extraits)

08-08-2017

Délia Steinberg Guzman Présidente internationale Durant ces soixante années, l’OINA a réalisé sa vocation universelle, en s’établissant dans soixante pays et des centaines de villes, en apportant ses idéaux de fraternité et de recherche de la connaissance pour améliorer le monde à travers les individus. Délia Steinberg Guzman, qui préside l’institution depuis le décès en [...]

Le rêve de jeunes idéalistes

Auteur: Jorge Livraga Fondateur de Nouvelle Acropole

08-08-2017

Jorge Livraga Fondateur de Nouvelle Acropole Tout au long de sa vie, Jorge Angel Livraga, Fondateur de l’Organisation Internationale Nouvelle Acropole a accordé de nombreuses interviews aux médias de beaucoup de pays. À l’occasion de cet anniversaire, nous publions un extrait de ses déclarations faites à un journaliste de Buenos Aires, en 1975. Professeur, comment est né le [...]

Peut-on s’inspirer des valeurs anciennes pour vivre aujourd’hui ?

Auteur: Fernand Schwarz

30-05-2016

Rendre le monde habitable. Telle était la quête des Égyptiens que nous rappelle Fernand Schwarz, auteur de Maât, Égypte, miroir du ciel, paru en 2009. Il s’agit de s’inspirer des valeurs et racines du passé afin de les réactualiser à l’aide des apports contemporains. Une nécessité pour la société actuelle en panne de valeurs. Se réenraciner pour le futur L’époque est [...]

La place de l’homme dans l’Univers

Auteur: Fernand Schwarz

13-05-2016

Quelle place a l’homme dans l’Univers ? Depuis l’Antiquité, l’homme se pose sans cesse la question. Fait-il partie de l’univers ? Celui-ci a-t-il un sens pour lui ? Déjà au temps des Égyptiens, l’homme était considéré comme un être exceptionnel par le fait qu’il était un être pensant qui pouvait se représenter lui-même, et cette caractéristique lui donnait une place [...]

Le chemin opposé

Auteur: Jorge A. Livraga Rizzi

05-05-2016

Quand on lit les textes historiques, des figures remarquables se détachent tels un Alexandre, un Jules César, un Napoléon, un Bolivar, de sorte qu'on ne voit plus qu'eux. Il est évident qu'ils n'ont pas rêvé, travaillé et lutté seuls, mais ceci importe peu, et leurs silhouettes gigantesques masquent tout l'horizon des faits humains sans guère laisser de place à autre chose qu'à [...]